Abstract for Technologies mobiles et changements des pratiques culturelles des Baoulé Sah de Djébonoua3

RÉSUMÉ Cet article vise à mettre en évidence l’ensemble des changements ou innovations issues de l’utilisation des technologies mobiles dans la culture locale des Baoulé Sah de Djébonoua (localité du centre de la Côte d’Ivoire). L’exploitation des données issues d’ouvrages spécifiques, des documents consultés en ligne et le recours aux procédés empiriques de recherche (observation directe et entretiens) ont permis d’aboutir aux résultats suivants. Dans la coutume des Baoulé Sah de Djébonoua, les technologies mobiles notamment le téléphone mobile a significativement impacté sur les modes de transmission des informations œuvrant à dynamiser le fonctionnement de la chefferie traditionnelle. De même, le mobile money a également boosté l’art local (confection artisanale de pagne Baoulé) en servant de trait d’union entre tisserands et commerçants. Grâce au téléphone mobile, pour la culture de tomate, la transmission des informations entre producteurs et grossistes a enregistré une célérité. Par ailleurs, bénéficiant d’un environnement favorable dû au faible taux de bancarisation, le mobile money était aujourd’hui à l’origine de l’émergence d’une culture d’épargne au niveau des populations adultes (67,74 %), jeunes (22,58 %) et vieilles (09,68 %). L’usage récurrent des réseaux sociaux (Facebook) s’est révélé aussi comme un excellent moyen d’expression et d’affirmation chez les jeunes usagers (64.28 %). Issue du téléphone mobile, l’activité de cabine téléphonique constitue un autre moyen de construction de soi chez les Sah de Djébonoua.

Mots clés : Côte d’Ivoire – Djébonoua – Technologies mobiles – Baoulé Sah – Mobile money – Réseaux sociaux