Abstract for Du néant ? l’anéantissement de la violence politique: pour un enracinement de l’humain

Résumé Dans le déploiement de la violence politique, l’humanité semble effectuer un saut dans le vide, dans le néant, eu égard à son caractère souvent répressif et brutal. Toutefois, ce néant, dans lequel la communauté politique se trouve parfois installée du fait de la violence, ne saurait être dénué de sens. Bien plus, le néant de la violence politique, en tant que la condition essentielle de pleine réalisation de l’être humain, est la région sourcière à partir de laquelle l’Être se donne en sa vérité décelante. Loin d’être une fatalité, le néant de la violence politique va se constituer en un véritable lieu de restauration sociale de l’être humain en l’amenant à penser fondamentalement le phénomène politique.

Mots clés : Enracinement de l’humain – Néant – Pensée substantielle – Phénoménologie – Société humaine – Violence politique