Abstract for Problématique foncière liée à la culture de l’anacarde dans le centre ivoirien: Cas d’Assakro (Sous-Préfecture de Bodokro)

RÉSUMÉ: Longtemps négligées parce que peu propices aux cultures pérennes (café, cacao, hévéa, palmier à huile), les régions savanicoles de la moitié centre et nord de la Côte d’Ivoire connaissent ; depuis quelques années, une dynamique socio-démographique et foncière particulière. Cette situation consécutive au développement de l’anacarde, s’observe à Assakro dans la sous-préfecture de Bodokro ; au centre du pays. Cet article pose la problématique de la question foncière induite par l’exploitation de l’anacarde dans cette zone rurale. Pour mener à bien cette étude, l’approche mixte a été mobilisée et fait intervenir les techniques de collecte des données que sont : la recherche documentaire, le questionnaire, la MARP (arbre à problème, entretiens). Les informations recueillies ont fait l’objet d’une analyse statistique et d’une analyse du contenu. Un accent particulier a été mis sur la théorie du changement social et celle de l’acteur stratégique. Comme résultats, l’étude retient que le développement de la culture de l’anacarde se présente comme le moteur de la dynamique socio-démographique en cours à Assakro. Il s’en suit une multiplication de conflits fonciers et une remise en cause constante des droits coutumiers régissant la gestion des terres rurales dans cette localité. Sur la base de l’exemple tiré de ce village ivoirien, le caractère flexible et dynamique des systèmes fonciers ; sous l’influence des facteurs économiques et démographiques a été appréhendé.

MOTS CLÉS : Agriculture – Anacarde – Assakro – Dynamique sociodémographique – Problématique foncière