Abstract for La reconquête de l’individualité chez Horkheimer comme lieu d’incubation de la sécurité humaine

Résumé: La reconquête de l’individualité n’est-elle pas le creuset de la sécurité humaine ? Telle est la préoccupation à laquelle veut répondre cette réflexion. Le processus de dépersonnalisation à l’oeuvre dans la société administrée mène à interpréter le conformisme comme une forme d’insécurité, surtout au plan psychologique. La perte de l’individualité, en tant que négation de la personnalité, devient une menace au même titre que les dangers traditionnels qui affectent la sécurité de l’individu. Cependant, contre le danger du mimétisme qui dissout les facultés réflexives et critiques du sujet dans le flot de la massification, Horkheimer projette la reconquête de l’individualité. Elle consiste, en tant que procédure d’autonomisation de l’individu, à sortir de l’état de soumission par l’exercice des facultés cognitives et critiques. L’appel à la résistance contre les formes nihilistes de l’individualité permettrait un état de sécurité, d’abord au niveau individuel et ensuite au niveau de la société.

Mots-clés : Autonomisation – Dépersonnalisation – Individualité – Protection – Résistance – Soumission – Sécurité humaine