Abstract for Analyse de l’influence des politiques successives dans le secteur coton sur le quotidien des producteurs dans la commune de Kandi au Nord Bénin de 2005 à 2015

Résumé: En fonction des attentes de résultats du processus des réformes de la filière coton, comment apprécier les réalités sociales des régions de production du coton et que suggèrent-elles ? C’est à cette question que tente de répondre cet article à partir des données collectées auprès de cent quarante (140) exploitations cotonnières de la commune de Kandi au nord Bénin et en utilisant les données secondaires disponibles au niveau du Secteur Communale de Développement Agricole (SCDA) de Kandi. La régression exponentielle a été utilisée pour la détermination du taux d’accroissement annuel de la production, de la superficie et du rendement coton. Les résultats issus des analyses indiquent que le transfert au secteur privé de la responsabilité des consultations pour lapprovisionnement en intrants en 1999 et la suppression du monopole de commercialisation du coton graine par la Société Nationale pour la Promotion Agricole (SONAPRA) en 2000 a une influence positive et significative au seuil de 1% sur le rendement cotonnier dans la commune de Kandi. Cette politique influence également les superficies emblavées au seuil de 5%. Par contre, la mise en place des différents groupes d’acteurs en 2006 n’a eu aucun effet sur les rendements, les superficies et les productions. Aussi, l’adoption de la loi cadre, la création de la Société pour le Développement du Coton (SODECO) et le lancement du Projet d’Appui à la Relance de la Filière Coton et Fibre (PARFCB) en 2008 n’ont eu aucun effet sur les superficies et les rendements cotonniers. Mais cette dernière mesure a eu un effet significatif, mais négatif uniquement sur la production cotonnière dans la commune de Kandi au seuil de 5%. En bref, les producteurs ont assisté à une désolation du fait de la baisse des revenus et de l’endettement qui les obligent à s’orienter vers le développement des cultures céréalières.

Mots clés : Réformes – Institutions – Productions – Rendements – Superficies – Coton